-->
Menu
;
TRANSFORMEZ VOTRE RÊVE D’AVENTURE EN UNE VÉRITABLE RÉALITÉ AVEC VOYAGER À NEW YORK


COMMENCEZ À PLANIFIER VOTRE VOYAGE

Speakeasy : où boire un verre dans un bar clandestin à New York ?

À une époque aux États-Unis, boire de l’alcool était illégal. Les amateurs de boisson devaient alors se cacher pour en boire quelques verres. Les " speakeasies ", appelés également " blind pig " ou " blind tiger " étaient alors très populaires. Aujourd’hui, même si vous pouvez boire de l’alcool sans risquer de vous faire arrêter, vous pouvez toujours aller boire un verre dans un de ces anciens bars clandestins de New York.

Speakeasy, qu’est-ce que c’est ?

L’expression Speakeasy remonte à la prohibition, période durant laquelle la vente d’alcool était interdite. Elle tient son origine des patrons de bars qui répétaient « parlez doucement » (en anglais « speak easy ») quand des clients venaient leur demander de l’alcool.
Pour trouver un speakeasy, il faut généralement se rendre dans un sous-sol ou du moins dans un lieu peu trouvable. Si vous vous demandez pourquoi il est si difficile de trouver un bar clandestin, la réponse est simple, ils ne sont pas faits pour être trouvés, au contraire. Souvent leur accès se faisait par une porte dérobée dans un autre établissement ou bien à n’importe quel endroit où on ne s’y attendait pas. Si vous voyez un bar avec des néons et une carte des boissons à l’entrée, ne vous arrêtez pas, vous n’êtes pas à un speakeasy.

Les speakeasies, une expérience insolite

Si vous voulez profiter pleinement de votre expérience newyorkaise, un détour par l’un de ces bars clandestins est indispensable. Partir à la recherche d’un bar clandestin pourra se révéler être une véritable aventure. Vous allez notamment devoir vous adonner à une véritable chasse au trésor pour en trouver un. Toutefois, vous ne serez pas déçu du résultat. Effectivement, les speakeasies sont réputés pour être des lieux sombres et feutrés comme on peut le voir dans certains films. Ces bars clandestins sont surtout chargés d’histoire et c’est certainement ce qui les rend très attrayants. Attention tout de même, vous ne pouvez pas y rentrer dans une tenue trop décontractée. Jeans, survêtements et baskets sont à proscrire.

Où trouver un speakeasy ?

Vous aurez du mal à trouver une adresse de bar clandestin si facilement. Les véritables amateurs préfèrent garder le lieu secret afin de ne pas être envahi par trop de touristes.
Toutefois, vous pouvez trouver l’un des plus célèbres dans Greenwich Village au 86 Bedford Street. Le lieu se nomme le Chumley’s et a gardé toute sa décoration d’antan. Vous pourrez notamment observer la fameuse sortie de secours par laquelle s’échappaient les clients lorsque la police pointait le bout de son nez.
D’autres speakeasies sont à votre disposition tels que l’Angel’s Share qui se situe à l’angle de la 9th Street et la 3rd avenue. Pour y accéder, il faudra emprunter les cuisines du restaurant chinois le Village Yochuku. Vous pouvez également tenter le Dutch Kills qui se trouve en plein cœur de Long Island City sur Jackson Avenue. L’endroit n’est reconnaissable que par le néon « Bar » qui se trouve sur la façade. En vous rendant sur Lafayette Street, vous pouvez vous rendre dans un spacieux speakeasy, The Ship, qui vous offrira une atmosphère hors du commun mêlée d’impressionnants cocktails.
Partager :

Alexandra Braconnier

Retrouver moi sur:

Ecrire un commentaire: